1- FAIRE DISPARAITRE LE 'HAMETS... LE PAIN ET SES MIETTES ...

On nettoiera méticuleusement l’ensemble de la maison, de sorte qu’en disparaissent toutes les miettes et les restes de nourriture.

On examinera les vêtements et surtout les poches, en particulier celles des enfants, les sacs et les cartables. Les sacs des aspirateurs seront changés. On inspectera les bureaux, les armoires et les tiroirs, la voiture et les locaux professionnels.

Le ‘Hamets interdit de possession doit être mis dans des chambres ou des placards fermés à clé ou par des adhésifs et vendus à un non-juif, comme nous l’expliquerons plus loin, ainsi que la vaisselle ‘Hamets (pour ne pas risquer de s’en servir par erreur).

2- PREPARER ET CACHERISER LA CUISINE...

On préparera la cuisine pour Pessa’h en la “cachérisant”, c’est-à-dire que l’on en fera disparaître toute trace de ‘Hamets.

Plats et ustensiles : Il est conseillé d’avoir des assiettes, des couverts, des casseroles, des marmites et autres récipients, qui soient exclusivement réservés pour Pessa’h. En cas de nécessité, certains récipients utilisés tout au long de l’année peuvent être utilisés, à condition d’avoir été auparavant cachérisés pour Pessa’h. On consultera un rabbin pour cela.

Cuisinière : On en nettoiera, à l’aide de produits, les différentes parties.

Le four sera chauffé à la plus haute température possible pendant au moins une ou deux heures.

Les grilles et les parties métalliques de la cuisinière seront brûlées sur une flamme.

Ensuite, il sera bon de recouvrir le four et le dessus de la cuisinière avec du papier d’aluminium.

Four à micro-ondes : On le nettoiera soigneusement. On remplira d’eau un récipient propre, n’ayant pas été utilisé pendant les dernières 24 heures. On allumera le four à micro-ondes et on laissera se former une vapeur abondante. Puis, on éteindra le four et l’on en séchera l’intérieur. Pour l’utiliser pendant Pessa’h, on placera une plaque de polystyrène ou tout autre objet entre le récipient et le fond du four sur lequel il repose. Pendant la cuisson, la nourriture sera soigneusement enveloppée de toutes parts.

Evier en inox : Il sera consciencieusement nettoyé. 24 heures avant de le cachériser, on n’y déversera plus d’eau chaude provenant d’un récipient ‘Hamets. On fera bouillir de l’eau dans une casserole qui n’a pas été utilisée pendant les dernières 24 heures et on la versera sur toute la surface de l’évier, y compris l’égouttoir. Si on a une bouilloire électrique, il est recommandé de faire bouillir l’eau et de la verser directement sur l’évier. Tout sera ensuite rincé à l’eau froide.

Réfrigérateur, congélateur, éléments de cuisine, placards, tables et tiroirs : On les nettoiera méticuleusement, afin d’en retirer toutes les miettes et tous les restes. Ensuite, on recouvrera d’un papier aluminium les surfaces entrant en contact avec la nourriture ou les récipients.

Nappes et napperons : On les lavera avec une lessive sans amidon.

pessah2

3- LES ACHATS :

les matsots : chaque famille selon sa coutume.... pour le SEDER il est bien d avoir sur sa table des MATSOT CHMOUROT [ faites main...] vous pouvez vous en procurer dans tous les Beth Habad du monde entier.

Fruits frais, viandes et poissons

Tous les fruits frais, les légumes, de même que les viandes et les poissons cachères, peuvent être utilisés à Pessa’h, à condition d’avoir été préparés selon la Loi juive et de ne pas être entrés en contact avec des aliments ou des récipients ‘Hamets.

Beaucoup de communautés ont coutume de ne pas manger des “Kitniot” à Pessa’h (riz, maïs, moutarde, légumineuses telles que petits pois, fèves, haricots, ou d’autres aliments les contenant).

Produits manufacturés

On devra s’assurer que les produits manufacturés achetés pour la fête possèdent bien la mention “Cacher LePessa’h” sur l’emballage.

Bien évidemment, les aliments, à base de céréales, fabriqués sans contrôle rabbinique, sont ‘Hamets et strictement interdits à Pessa’h.

C’est en particulier le cas pour le pain, les gâteaux, les petits déjeuners à base de céréales, les pâtes, la bière, la vodka, le whisky...

Pour les aliments des nourrissons, vérifier les composants et consulter un Rabbin.

Les produits pharmaceutiques etc.

De nombreux médicaments, cosmétiques, produits de beauté contiennent du ‘Hamets. On consultera les listes éditées chaque année par les autorités rabbiniques. On fera également attention à la nourriture des animaux.

pessah

TIRE DE : CHABAD.ORG http://www.fr.chabad.org/